Retour aux 5 étapes
< Retour à la page précédente
Retour aux 5 étapes

< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

responsable du back office

Le responsable du back office est chargé des fonctions administratives liées aux opérations bancaires. Il supervise le traitement des transactions et travaille dans une banque de détail ou dans une banque de financement et d'investissement.

  • responsable-du-back-office

Le métier

Nature du travail

Améliorer et sécuriser les opérations

À l'arrière de la salle de marchés où s'activent les traders (opérateurs de marché), le responsable du back office marchés encadre l'équipe qui contrôle et enregistre les transactions réalisées en front office. Il paie et livre les titres échangés, vérifie les mouvements comptables, gère les comptes des clients (évolution de la valeur des titres, versement de dividendes, déclarations fiscales...), supervise la tenue des comptes. Objectif : améliorer les délais et sécuriser les procédures.

Assurer le montage des dossiers

Le responsable du back office financement supervise l'activité de gestionnaires spécialisés qui assurent le montage de dossiers, par exemple, pour l'import-export (importation de cargaisons de pétrole, exportation de produits de luxe...). Il suit également les opérations destinées à financer des projets, comme la construction d'un aéroport, ou le commerce international.

Optimiser les procédures

Le responsable de back office veille en permanence à la bonne organisation de son service. La mise en place de tableaux de bord l'aide à piloter l'activité. Il participe aussi à l'évolution des systèmes informatiques, afin de traiter des volumes croissants d'opérations dans le respect des délais.

Compétences requises

Communication et anglais

Que ce soit en interne (auprès des commerciaux) ou avec des interlocuteurs externes, le responsable du back office doit posséder de réelles capacités de communication et de négociation. Rompu aux techniques des marchés, il est également qualifié en comptabilité et en fiscalité. Il connaît les systèmes informatiques bancaires. Évoluant dans un cadre international, il maîtrise parfaitement l'anglais.

Rigueur et sens commercial

L'esprit d'analyse, la rigueur intellectuelle, la réactivité, des qualités d'organisation sont indispensables pour réussir dans ce métier. Le back office de commerce international fait appel à des connaissances juridiques (droit commercial, droit des contrats et des assurances...). Le contact direct avec la clientèle s'accroissant, le responsable du back office fait de plus en plus jouer son sens de la relation commerciale. Et sa capacité de négociation, lorsqu'il s'agit de traiter avec le front office ou avec d'autres banques.

Aptitudes au management

À la tête d'une équipe comprenant une dizaine de personnes, le responsable de back office est à l'aise dans le management. Il aime évoluer dans un environnement en perpétuelle innovation et former ses collaborateurs. Résistant au stress, il possède un sens aigu de l'initiative.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Selon les horaires des Bourses

Le responsable du back office encadre une équipe spécialisée par activité et produits : gestion d'actifs, crédits documentaires pour l'import-export, marchés (trésorerie, titres, produits dérivés, change, etc.)... Quel que soit leur volume, les transactions du front office sont traitées en respectant les impératifs horaires des places financières. Le niveau de pression au sein des back offices est élevé en période de haute activité. Pour contrôler leurs informations, ces professionnels de l'ombre appellent fréquemment les gestionnaires du middle office, leurs clients, et les back offices d'autres banques.

S'adapter à un environnement complexe

La fonction back office est largement informatisée, car la standardisation des documents et l'automatisation des traitements ont permis de diminuer les traitements manuels. En revanche, les contrôles sont renforcés et les délais de traitement de plus en plus courts. Les professionnels doivent donc s'adapter en permanence à un environnement complexe : diversité des valeurs traitées, internationalisation des marchés, multiplication des opérations sur Internet, obligation de sécuriser les systèmes et de contrôler les risques. Le responsable du back office collabore étroitement avec les informaticiens afin d'améliorer les procédures.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

 Entre 2900 et 3900 euros brut par mois (selon l'effectif à encadrer + prime).

Intégrer le marché du travail

Banques et entreprises de titres

Les métiers du back office s'exercent au sein des banques, dans des entreprises spécialisées et dans le traitement des titres. Implantées en France et à l'étranger, ces plates-formes offrent leurs prestations aux banques, aux investisseurs institutionnels (caisses de retraite) et aux sociétés de gestion d'actifs.

Des niches d'emploi intéressantes

La population des personnels en back office est relativement âgée au sein de la banque. La moyenne d'âge est de 46 ans contre 42 pour la population bancaire. Des mouvements d'embauche sont prévus pour compenser ces départs à la retraite, notamment dans la fonction de contrôle qui traverse toutes les activités.

Le recrutement direct de responsable de back office est assez rare. Une expérience antérieure, notamment en front, middle ou back office, est le plus souvent exigée.

Évolution de carrière possible

Parfois externalisés, les back offices peuvent être spécialisés. Ils ne constituent pas une porte d'entrée vers les postes du front office (qui réclament d'autres aptitudes et qualifications) mais offrent des évolutions de carrière intéressantes, notamment vers la gestion de portefeuilles ou vers d'autres métiers financiers, tant en France qu'à l'étranger.

Accès au métier

Accès au métier

Quelques années d'expérience dans la banque sont nécessaires pour occuper le poste de responsable du back office, avec un bac + 5 (notamment pour traiter les produits financiers complexes).

Niveau bac + 5

  • Master spécialisé en finance de marchés, techniques financières et bancaires, finance internationale, management des opérations de marché...
  • Diplôme d'école de commerce avec spécialisation en banque, finance de marché ou finance internationale

En savoir plus

Ressources utiles

www.observatoire-metiers-banque.fr

Site de l'Observatoire des métiers de la banque qui permet de suivre l'évolution des métiers de la banque avec des données statistiques, une découverte des métiers et la publication d'études sur le secteur

www.fbf.fr

Site de la Fédération bancaire française qui présente les différents types de banques et les familles de métiers

Publications

Publications Onisep

Les métiers de la banque, de la finance et de l'assurance
collection Parcours, Onisep
parution 2016