DUT Génie biologique option industries agroalimentaires et biologiques (GB IAB)

  • Durée de formation : 2 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 2
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les diplômes universitaires de technologie

Le DUT (diplôme universitaire de technologie) est un diplôme national de l'enseignement supérieur. Il se prépare en 2 ans après le bac dans un IUT (institut universitaire de technologie), structure interne à l'université. Le DUT se décline en spécialité liée à une branche d'activité professionnelle : le transport, le commerce... . Le DUT permet aussi bien la poursuite d'études en licence professionnelle, écoles de commerce, écoles d'ingénieur... que l'insertion professionnelle.

A compter de la rentrée 2021, le DUT sera intégré dans le BUT (Bachelor universitaires de technologie). Accessible en 1e année après le bac sur dossier, le BUT correspond à un parcours universitaire de technologie organisé en 180 crédits (3 ans) préparé dans les IUT. Les programmes des BUT et leurs attendus sont en cours d'élaboration.

À savoir

Dans l'industrie, le technicien en production alimentaire contrôle les opérations de fabrication ou de transformation. Il surveille la qualité des produits et veille au respect des mesures d'hygiène pendant la production (contrôle sanitaire des chaînes de fabrication, contrôle des matières premières) et en fin de production (contrôle des modifications subies par les produits, telles que la pasteurisation, la stérilisation, le séchage, la réfrigération ou la congélation). Il prélève des échantillons pour réaliser les analyses nécessaires : contrôles microbiologiques, analyses biologiques ou biochimiques des composants des produits…

Il peut exercer dans divers secteurs d'activité : industrie agroalimentaire, cosmétique, pharmaceutique, laboratoires de recherche-développement, biotechnologies, laboratoires de contrôle qualité…

Les attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

COMPETENCES GENERALES

  • Avoir une bonne maîtrise du français écrit et oral permettant d'acquérir de nouvelles compétences,
  • Savoir mobiliser ses connaissances et développer un sens critique,
  • Avoir une connaissance suffisante de l'anglais permettant de progresser pendant la formation,
  • Savoir analyser des documents (comprendre, résumer, synthétiser).

COMPETENCES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES

  • Avoir une culture scientifique,
  • Avoir des bases scientifiques (en particulier en SVT, biotechnologie, biologie, mathématiques, physique, chimie),
  • Utiliser ses savoirs pour répondre à une problématique scientifique,
  • Elaborer un raisonnement structuré et adapté à une situation scientifique.

QUALITES HUMAINES

  • Avoir l'esprit d'équipe et savoir s'intégrer dans les travaux de groupe via les projets, travaux pratiques,
  • Savoir s'impliquer et s'organiser dans ses études pour fournir le travail nécessaire à sa réussite.

Les admissions

Le DUT génie biologique option industries agroalimentaires et biologiques est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat avec une spécialité adaptée : bac général, bac STL, éventuellement bac STAV ou ST2S. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

Accès en année spéciale (DUT en 1 an) : avoir validé 60 crédits européens ou suivi un enseignement supérieur de 2 ans. Sur entretien.

Les poursuites d'études

Si le DUT prépare directement à l'insertion professionnelle, 88% des diplômés du DUT génie biologique toutes options confondues poursuivent leurs études d'après l'enquête d'insertion professionnelle 2014 du ministère de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur.

Après un DUT génie biologique option industries agroalimentaires et biologiques, les diplômés peuvent poursuivre en licence mention sciences de la vie, en licence professionnelle mention industries agroalimentaires : gestion, production et valorisation..., en classe préparatoire scientifique ATS biologie, ou encore en écoles d'ingénieurs sur admissions parallèles.

Exemples de formations possibles

Où se former ?

  • Page 1/2