Retour aux 5 étapes
< Retour à la page précédente
Retour aux 5 étapes

Sommaire du dossier

Banque et assurance

Les métiers et l'emploi dans la banque et l'assurance

Publication : 17 octobre 2019
La banque et l'assurance sont de grands recruteurs. Avec un point commun : l'embauche prioritaire de commerciaux. Satisfaire les clients et faire du chiffre : un défi qui exige tact et technicité. Panorama des métiers du secteur.

En front et back office

Qu'ils exercent en agence ou dans un centre d'appels, les chargés de clientèle, les conseillers en ligne constituent l'essentiel des troupes. Si la banque et l’assurance développent leurs services en ligne (sur Internet, téléphones et tablettes), les clients restent attachés à la relation avec leur conseiller en agence (appelé aussi front office).

À l'arrière – le back office -, des techniciens traitent les opérations bancaires ou boursières, gèrent les contrats d'assurance...

Les spécialistes de la finance occupent différentes fonctions : analyste de crédit, analyste financier, gestionnaire de patrimoine, gérant de portefeuille, trader...

Dans l’assurance, chefs de produit marketing et actuaires créent de nouveaux contrat et en fixent les tarifs. Courtiers et agents généraux les commercialisent.

La banque et l'assurance emploient également des juristes, des experts-comptables, des informaticiens.

Les commerciaux sont de plus en plus polyvalents et vendent désormais à la fois de l'assurance et des produits bancaires.

Ces deux secteurs ont fortement développé la formation continue, permettant à leurs salariés de nombreuses évolutions de carrière.

Recherche jeunes commerciaux

Dans la banque, les métiers qui recrutent le plus sont ceux en lien avec la clientèle (chargé de clientèle particuliers,…). Plus de la moitié des embauches ont concerné des postes commerciaux. Dans l’assurance aussi les métiers commerciaux, avec ceux de la gestion de contrats, représentent l’essentiel des besoins. Et les jeunes sont les bienvenus.

En finance, les tendances du recrutement sont très changeantes. Si les équipes ont été réduites depuis la crise, un frémissement s’amorce. Mais ces embauches concernent de petits effectifs.