Retour aux 5 étapes
< Retour à la page précédente
Retour aux 5 étapes
Publication : 23 septembre 2020
La licence sciences et technologies met l'accent sur une ou plusieurs disciplines, variables selon les universités. Une spécialisation progressive permet aux étudiants de préciser leur orientation et leur projet professionnel.

Quel accès ?

En L1 (admission via la procédure Parcoursup) : bacheliers généraux disposant de compétences scientifiques ou bacheliers technologiques (selon l'orientation de la licence : STI2D, STL, par exemple). Pour candidater, il faut avoir répondu à un questionnaire d'auto-évaluation disponible sur le site Terminales.

En L2 ou L3 (admission sur dossier) : pour ceux ayant suivi 1 ou 2 années d’études supérieures, par exemple une classe préparatoire scientifique, un DUT dans une spécialité en cohérence.

Les attendus

Pour chaque mention de licence, une liste des connaissances et des compétences nécessaires pour réussir dans la filière a été établie, ce sont les attendus.

Ils permettent au futur étudiant de connaître le contenu et les exigences de la formation afin de formuler des vœux éclairés sur Parcoursup, la plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur.

Pour connaître les attendus de cette mention : Fiche formation licence sciences et technologies.

Au programme

Le contenu de cette formation scientifique pluridisciplinaire peut être très différent d'une université à l'autre. Il met l'accent sur les mathématiques, l'informatique, l'électronique, ou bien privilégie la physique, la chimie ou la biologie, voire d'autres matières.

Le tronc commun accorde souvent une large place aux mathématiques, à la physique et à l'informatique, puis des options permettent de faire un choix de spécialisation.

Les universités proposent ensuite des parcours de spécialisation très variés : télécommunications et réseaux informatiques ; électronique, systèmes embarqués et télécommunications ; management des technologies multimédia ; bio-ingénierie ; agronomie et alimentaire ; médiation scientifique. Certaines déclinent des doubles cursus : sciences et design ; physique et musicologie ; biologie-informatique ; physique-chimie ; mathématiques-informatique ; mathématiques-physique-mécanique, etc.

Et après ?

Après 2 à 4 semestres validés, possibilité d'intégrer une licence professionnelle en cohérence avec l’orientation du parcours suivi.

Après une L3 validée, la plupart des diplômés poursuivent en master (en 2 ans), en fonction de leur parcours et de leur projet.

Les titulaires d’une L2 ou d’une L3 peuvent intégrer une école d’ingénieurs, via les admissions parallèles. Le recrutement s’effectue sur concours commun, ou sur diplôme et entretien. Certaines universités proposent des parcours renforcés de licence pour se préparer à ces admissions.