Retour aux 5 étapes
Publication : 7 novembre 2019
Pour devenir pharmacien, il faut compter 6 ou 9 ans d’études à l’université selon l'exercice visé : officine (pharmacie), industrie, hôpital, laboratoire d'analyses... La formation débouche sur le DE (diplôme d’État) de docteur en pharmacie et, selon les filières, sur d'autres diplômes complémentaires. Elle offre la possibilité de double-cursus avec des écoles de management et de commerce, des écoles d’ingénieurs, et des masters.

Les études de pharmacie

L'accès aux études de pharmacie

De nouvelles voies d’accès à ces études sont mises en place pour diversifier les profils des étudiants sélectionnés et garantir à tous des poursuites d’études et des perspectives d’insertion professionnelle variées.

Les 2e et 3e années de pharmacie : le tronc commun

Ces 2 années permettent d’acquérir des connaissances dans de nombreuses disciplines appliquées à la santé et aux produits de santé dont bien entendu le médicament : physique, chimie, biologie, mécanisme des maladies, traitements, molécules et substances actives, formulation et fabrication d’un médicament. Ils sont aussi formés à la législation, à la communication, à l’organisation, à la gestion, à l’anglais et construisent progressivement leur projet d’orientation professionnelle.

En plus des cours et des TD (travaux dirigés) la formation comprend de nombreux TP (travaux pratiques), au cours desquels ils conçoivent et réalisent des expérimentations pour illustrer et mieux comprendre les enseignements théoriques (analyses biologiques pour diagnostiquer des maladies, étude de l’effet des médicaments). Des enseignements optionnels sont également proposés pour compléter ou élargir les connaissances et pour se pré-orienter vers l’une des filières de 4e et 5e années.

Des stages obligatoires sont prévus, notamment en officine ou en hôpital. Les stages facultatifs sont conseillés, en industrie, en laboratoire de recherche ou en agence de santé.

En fin de 3e année, les étudiants obtiennent le DFGSP (diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques), reconnu au niveau licence.

Les 4e et 5e années : choisir une filière

En 4e année, les sciences biologiques et pharmaceutiques sont approfondies : poursuite de l’étude des maladies (pneumologie, cardiologie, diabétologie, cancérologie, infectiologie etc.), prise en charge thérapeutique du patient, optimisation des traitements, étude de la tolérance et des effets indésirables du médicament. Ils sont également formés à l’éthique et la déontologie, ainsi qu’à la Santé publique, avec notamment la prévention dans le cadre du service sanitaire des étudiants en santé. À partir du 2d semestre, les étudiants choisissent l’une des trois filières possibles :

  • officine, pour exercer en pharmacie d’officine ;
  • industrie, pour exercer dans l’industrie pharmaceutique, mais aussi dans les industries cosmétiques ou agro-alimentaires, ou dans les agences de santé ;
  • préparation à l’internat, pour travailler en pharmacie hospitalière, en biologie médicale ou en innovation pharmaceutique et recherche. Ceux qui optent pour l’internat passent un concours en 5e année.

Une formation à la recherche est également possible en parallèle à ces 3 filières. La formation laisse une place importante à la pratique, sous forme de stages en hôpital (durant la 5e année, les étudiants partagent leur temps entre l’université et l’hôpital), en officine, dans l’industrie (en réglementation, marketing, contrôle, qualité, production, etc.) ou dans un laboratoire de recherche.

En fin de 5e année, les étudiants obtiennent le DFASP (diplôme de formation approfondie en sciences pharmaceutiques), reconnu au grade de maste

3e cycle court ou internat de pharmacie

Le cycle court, en 1 an après la 5e année, s’adresse aux étudiants qui ont choisi les filières officine et industrie. L'année se partage entre 6 mois de cours et 6 mois de stages.

Dans la filière industrie, les étudiants peuvent valider un master en lien avec le domaine visé (commerce, communication, qualité), un diplôme d’ingénieur ou d'école de commerce, etc. La validation d’un master recherche permet une poursuite de la formation en doctorat d’université

Afin d’obtenir le DE (diplôme d’État) de docteur en pharmacie, tous soutiennent une thèse d'exercice en fin d’année.

Le cycle long ou internat, en 4 ans après la 5e année, est accessible sur concours. Trois spécialisations sont proposées, selon son rang de classement en vue de l’obtention d’un DES (diplômes d'études spécialisées) :

  • pharmacie hospitalière ;
  • innovation pharmaceutique et recherche ;
  • biologie médicale.

L'internat alterne entre périodes d’enseignement spécialisés et stages à plein temps au sein d'un hôpital (en pharmacie hospitalière ou en laboratoire de biologie médicale). En fin de cursus, les internes soutiennent un mémoire pour obtenir le DE de docteur en pharmacie et le DES.

Vidéo - Les études de pharmacie à l'université