Retour aux 5 étapes
< Retour à la page précédente
Retour aux 5 étapes

Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Les CPES

Les CPES-CAAP : classes préparatoires aux études supérieures-classes d'approfondissement en arts plastiques

Publication : 15 janvier 2020
Une préparation à l’entrée en école d’art, gratuite dans les lycées publics : c’est ce qu'offrent les CPES-CAAP. Ces classes préparatoires en un an contribuent à la construction par l’étudiant de son projet de parcours dans les études supérieures. Onze établissements publics et privé la proposent.

 Les CPES-CAAP : classes préparatoires aux études supérieures-classes d’approfondissement en arts plastiques

Les CPES-CAAP : qu’est-ce que c’est ?

Les CPES-CAAP sont des préparations publiques et gratuites aux concours d’entrée des écoles supérieures d’art. Elles accueillent les jeunes qui souhaitent s’engager vers des études artistiques dans les domaines des arts plastiques et visuels, de l’architecture, du design, voire vers des métiers de la culture ou de la médiation culturelle.

Avoir mûri son projet d’orientation, se préparer aux épreuves d’admission, consolider sa culture générale est ainsi bien souvent une nécessité. Le but de cette préparation est aussi d’aider les jeunes à prendre la mesure des particularités des études artistiques, comprendre les approches des différentes écoles supérieures, développer le sens de l’autonomie et le goût pour la démarche de projet en art. Ils reçoivent pour cela un soutien individuel des enseignants.

Elle permet aussi de découvrir les formations supérieures en lien avec les arts, la culture, la médiation culturelle, y compris les formations artistiques et d’histoire de l’art à l’université. Les possibilités d’orientation sont ainsi élargies.

Qu’y fait-on ?

Les étudiants travaillent en mode projet et suivent une trentaine d’heures de cours par semaine. La moitié est consacrée à la pratique. Des enseignements de culture artistique et littéraire, d’histoire de l’art, de l’anglais et l’étude des liens entre arts et sciences et technologie, entre autres, s’y ajoutent.

Pour en savoir plus : Que fait-on dans une CPES-CAAP ?

Pourquoi s’inscrire en CPES-CAAP ?

Les concours d’entrée dans ces écoles d’art sont sélectifs. Les préparations privées sont parfois coûteuses et ainsi dissuasives pour les bacheliers éloignés géographiquement ou de milieux modestes. Il faut un bon dossier pour intégrer une CPES-CAAP. Mais la formation est ensuite gratuite.

La réussite aux évaluations proposées pendant le cursus donne lieu à l’attribution de 60 ECTS, ce qui ouvre droit à une équivalence le L1. L’étudiant peut ainsi intégrer une filière universitaire par la suite s’il le souhaite.

Les inscriptions

Qui peut s’inscrire en CPES-CAAP ?

Ces classes préparatoires s’adressent aux titulaires d’un baccalauréat général, technologique ou professionnel, sortant du lycée en ayant suivi ou non un enseignement artistique, ou à des étudiants déjà dans le supérieur et qui souhaiteraient se réorienter vers les études artistiques.

Combien coûte l’inscription à une CPES-CAAP ?

Dans les lycées publics ces formations sont gratuites, hors les frais d’inscription dans les universités partenaires (en général moins de 200 € selon les tarifs pratiqués pour l’inscription en licence par l’université conventionnée). Les lycées privés sous contrats fixent eux-mêmes des frais de scolarité.

Quelles sont les conditions d’admission ?

Les conditions d’admission passent par une inscription sur Parcoursup et la transmission aux CPES-CAAP d’un dossier constitué au regard des attendus fixés pour l’accès en classe préparatoire. L’équipe pédagogique opère sur cette base une première sélection des candidatures.

  • un dossier, même succinct, de reproductions d’une sélection de productions plastiques personnelles (bi et/ou tridimensionnelles, vidéo, créations numériques, photographiques…) au choix du candidat ;
  • les bulletins scolaires des classes de première et terminale ;
  • une lettre de motivation (portant par exemple sur la présentation de ce qui motive et sous-tend ses pratiques plastiques, des données sur les enseignements ou activités artistiques suivis, la relation aux centres personnels d’intérêt culturel et artistique, la mention des expositions ou manifestations artistiques récemment fréquentées, des indications sur les projets d’orientation et les domaines artistiques envisagés à l’issue de la CPES-CAAP…).

Chaque candidat retenu passe ensuite un entretien avec l’équipe pédagogique de la CPES-CAAP qui, de la sorte, peut prendre la mesure de ses dispositions à suivre cette année de formation.